台灣法語譯者協會成立於2013年10月,會員為台灣之法語口/筆譯工作者,宗旨為提升法語翻譯品質、推廣優良法語作品、保障法語譯者之工作權益。

協會除了在會員間分享法語翻譯及文化活動資訊,並舉辦「翻譯的藝術」系列講座,讓通常隱居幕後的譯者現身,與讀者分享該本新書之特色、翻譯技巧與翻譯工作之甘苦。而每年年中舉辦的「法語新手譯者研習營」,課程包含講座及翻譯工作坊兩大主軸,以有志從事翻譯或入行不久的譯者為對象,一方面介紹法語翻譯方法及出版工作之概況,另一方面透過工作坊提供學員實際交流學習之機會。 每年年底的年會並同時舉辦關於翻譯的研討會與工作坊。讓譯者之間可以就特定主題深入交流與切磋。

2016年起,協會為評選推介由法文原著譯為中文之優秀翻譯書籍,設置翻譯獎,評選類別包含文學類書籍及非文學類書籍。翻譯獎由法國巴黎銀行獨家贊助,每年固定於台北國際書展法國館開幕式舉辦頒獎典禮。

協會並建立法語譯者資料庫,讓有法語翻譯需求的業主可以從中找到適合的譯者,也增加法語譯者的能見度。

根據法國在台協會估計,每年平均有近200本法文書籍譯成中文在台灣出版。基於對高品質翻譯的重視以及對傑出譯者的鼓勵,協會的成立受到法國在台協會、國內法語翻譯工作者以及學界的廣泛支持。


Les origines de l’ATTF et le soutien du Bureau Français de Taipei

Depuis ses débuts, l’Association Taïwanaise des Traducteurs de Français (ATTF) travaille main dans la main avec le Bureau français de Taipei (BTF), sans qui elle n’aurait pu voir le jour. L’idée de créer une association taïwanaise des traducteurs de français est née en 2013 dans les bureaux du Service de coopération et d’action culturelle du BFT. Christophe Gigaudaut, alors conseiller culturel, et Valentine Gigaudaut, attachée culturelle, soumettent cette idée au M. Wu Hsi-Deh, Professeur du département de français et ancien doyen de la Faculté des langues étrangères de l’université Tamkang, à M. Wu Chun-Sen, responsable du marché français de la maison de l’Agence littéraire Greyhawk, et à M. Wu Kun-Yung, traducteur et co-fondateur de la maison d’édition Utopies ; tous trois décident alors de se lancer dans l’aventure, ravis de pouvoir bénéficier d’un soutien institutionnel solide et constant, nécessaire pour fédérer cette profession solitaire qu’est la traduction.

L’Association voit le jour fin 2013 dans les locaux de la librairie française de Taipei, Le Pigeonnier. Une première assemblée générale est organisée afin de promouvoir l’association naissante, de la faire connaître des milieux de la traduction et de l’édition d’œuvres étrangères taïwanais. Traducteurs, mais aussi éditeurs et professeurs de français répondent à l’invitation et viennent élire le premier président de l’ATTF, le Professeur Wu Hsi-Deh, son premier secrétaire général M. Wu Kun-Yung et son conseil d’administration.

 

 

La première association de traducteurs de langue étrangère à Taïwan

Au printemps 2014, l’ATTF obtient son inscription officielle sur la liste des associations du Ministère de l’Intérieur : ainsi est née non seulement la première association des traducteurs de français à Taïwan, mais aussi la première association des traducteurs de langue étrangère du pays.

La première assemblée générale de l’ATTF légalement constituée se tient en mai 2014 lors de la visite à Taïwan de Noël Dutrait, professeur émérite de langue et littérature chinoises à l’université d’Aix-Marseille et traducteur de nombreux ouvrages dont le Prix Nobel de littérature 2000, Gao Xingjian et le Prix Nobel de littérature 2012, Mo Yan. Cette première assemblée générale inaugure le style de celles qui suivront, en mélangeant assemblée générale classique et colloque. En 2014, conférences et ateliers autour du thème « Métier et vocation de traducteur » abordent des thèmes tels que « Traduire les intraduisibles » et « Editeurs faces aux traducteurs ».

C’est l’occasion pour l’Association de se faire connaître du grand public et de faire connaitre ses missions.

 

 

Les missions de l’ATTF

Unique association représentant les traducteurs de français à Taïwan, l’ATTF a une double vocation : servir aussi bien les traducteurs eux-mêmes que les amoureux de la langue française à Taïwan.

Pour les traducteurs, l’ATTF est un réseau qui leur permet de sortir de leur isolement, d’échanger, s’entraider, s’inspirer. A cela s’ajoute la possibilité de s’améliorer concrètement, de se former, grâce à de nombreux ateliers, conférences et colloques.

La profession de traducteur est non seulement une profession isolée, mais c’est également une profession ignorée ; or elle est d’une importance capitale dans la diffusion de la culture, des œuvres et des idées dans le monde. L’ATTF entend donc défendre les intérêts des traducteurs à Taïwan et la reconnaissance de la profession en tant que telle.

Enfin, la traduction est une profession de passionnés : l’ATTF se veut une plateforme de la francophonie à Taïwan et s’attache à transmettre la passion de ses membres pour la langue et la littérature françaises au public taïwanais.

 

 

Les activités de l’ATTF

Si 2014 fut une année importante pour l’Association tout juste naissante, c’est l’année 2015 qui marque véritablement son « an 1. » En 2015 sont lancées les quatre activités principales de l’Association.

 

  • L’Assemblée Générale annuelle de l’ATTF se tient généralement à la mi-décembre. Elle permet de dresser un bilan sur l’année passée, de prévoir de nouvelles activités, de renouveler le conseil d’administration tous les trois ans, mais surtout, elle est l’occasion d’un colloque amical, dont le thème change tous les ans. L’année 2017 a par exemple mis la traduction des sciences humaines et sociales à l’honneur à l’ATTF.
 
  • Les conférences « L’art de traduire », une initiative de M. Wu Chun-Sen, au nombre de six par an, sont une autre activité importante de l’Association. L’ATTF invite un traducteur à venir partager avec ses lecteurs une œuvre qu’il a récemment traduite, ainsi que son expérience du métier de traducteur et sa passion pour la culture française en général. Au grand plaisir de l’ATTF, ces conférences attirent un grand nombre d’auditeurs et sont toujours l’occasion d’échanges riches et passionnés entre l’orateur et son public. 
 
  • Le Prix de Traduction est une initiative de M. Wu Kun-Yung, actuel président de l’Association alors secrétaire général, et qui n’aurait pu voir le jour sans le soutien constant de la banque française BNP Paribas. Chaque année, en décembre, avec une cérémonie l’année suivante à l’occasion du Salon du Livre de Taipei, un(e) traducteur (traductrice) taïwanais(e) se voit récompensé(e) pour une œuvre récemment traduite de la somme de 50.000 NTD ainsi que d’un trophée réalisé par M. Rong-Ming Wei, directeur artistique du célèbre atelier de menuiserie Shoeiyan. Au départ récompense des traductions d’œuvres littéraires seulement, le Prix s’est enrichit, en 2017, d’un Prix de Traduction des sciences humaines et sociales. Fictions et non-fictions s’alterneront désormais tous les ans, afin de rendre hommage à la richesse de la traduction du français à Taïwan.
 
  • Enfin, tous les ans en août se tient un atelier « Jeunes traducteurs », dont l’initiative revient à Xiu Waits. Les ateliers « Jeunes traducteurs » démarrent avec un concours de traduction, à l’issue duquel une quinzaine de traducteurs débutants, jamais ou peu publiés, se voient offrir la possibilité de participer à une formation intensive de quatre jours, où s’alternent conférences, ateliers pratiques et échanges. Les trois premières éditions des ateliers se sont tenues à Taipei ; en 2018, l’ATTF et ses apprentis investiront la bibliothèque municipale de Kaohsiung. Les ateliers seront à l’avenir régulièrement organisés dans d’autres villes afin d’étendre la présence de l’Association à Taïwan et d’encourager les jeunes traducteurs des autres villes.
 

 

L’ATTF compte aujourd’hui 90 adhérents, dont 40 membres actifs, et son président depuis 2016, M. Wu Kun-Yung, espère pouvoir étendre encore son activité, afin de promouvoir à plus grande échelle sa passion, et la passion de tous les membres de l’Association, pour la langue et la culture françaises à Taïwan.

(Par Emilie Naulot O'Connell)